Histoire des Fiducies Killam

Après le décès soudain de M. Killam en 1955, son épouse, Dorothy J. Killam a continué d'accroître le patrimoine familial. À sa mort en 1965, elle a légué près de 100 millions de dollars pour l'enseignement supérieur au Canada. Il s'agirait aujourd'hui de quelque 450 millions de dollars, soit un montant supérieur au Rhodes Trust. Le testament de Dorothy Killam a respectueusement rendu hommage aux intentions de son époux d’attribuer leurs richesses considérables aux études supérieures.

« …il est peu probable que dans toute l’histoire du Canada un autre couple ait contribué à l’enrichissement de ce pays au sens le plus complet du terme. » [trad.]
— Douglas How, auteur, “A Very Private Person”

« Mon but en créant les Fiducies Killam est de contribuer à l’avenir du Canada par le biais des études supérieures. » [trad.]
— Extrait du testament de Dorothy Johnston Killam

Les 50 premières années

1965

L’histoire commence

Création des Fiducies Killam à l’aide d’une dotation à cinq universités canadiennes et au Conseil des arts du Canada.

1967

Des bourses de recherche sont offertes

Le programme des bourses de recherche Killam du Conseil des arts est lancé. L’année suivante, neuf bourses furent octroyées à des érudits de sept universités canadiennes.

1972

Une première pour la gent féminine

Colette Carisse, professeure à l’Université de Montréal, est la première femme à recevoir une bourse de recherche Killam du Conseil des arts du Canada. Ses travaux portaient alors sur les femmes et la famille.

female symbol

1981

Les Prix Killam sont ajoutés au programme

Les prix commémoratifs Izaak Walton Killam (maintenant les prix Killam) sont ajoutés au programme du Conseil des arts et s’appliquent aux disciplines suivantes : sciences de la santé, sciences naturelles et génie.

1983

Une autre première pour la gent féminine

La Dre Brenda Milner, reconnue parmi les plus grands spécialistes des neurosciences partout dans le monde, est la première femme à recevoir un prix Killam du Conseil des arts du Canada – celui-ci dans le domaine des sciences de la santé.

1993

Un lauréat de prix Killam devient un lauréat du prix Nobel

Le Dr. Michael Smith, professeur Killam et titulaire d’un prix de recherche Killam à l’Université de la Colombie-Britannique, reçoit le prix Nobel en chimie.

2000

L’Institut-Hôpital neurologique de Montréal (« INM ») lance les séminaires Killam

L’INM (maintenant « Le Neuro ») lance la série des séminaires Killam et invite des orateurs de renommée internationale dont les recherches sont d’un grand intérêt dans le milieu scientifique.

2001

La valeur du Prix Killam augmente

Le prix Killam du Conseil des arts du Canada augmente de 75 000 $ à 100 000 $ pour couvrir « une gamme de disciplines universitaires » partout au Canada.

2002

Les sciences humaines et les sciences sociales prennent place au programme

Les sciences humaines et les sciences sociales sont ajoutées aux trois disciplines originales des prix Killam du Conseil des arts du Canada – sciences de la santé, sciences naturelles, et génie –portant ainsi le total à cinq prix.

2004

La biographie Killam jette une nouvelle lumière

Publication de la deuxième édition de la biographie d’Izaak Walton Killam, A Very Private Person, révélant quelque peu au sujet de Dorothy J. Killam.

a very private person book cover

2005

La valeur marchande atteint un niveau global élevé

La valeur marchande des Fiducies Killam atteint près de 400 millions de dollars – environ la même valeur que les bourses de la fondation Rhodes de l’Angleterre, et près de celle de la fondation Nobel en Suède.

2010

Le gouverneur général préside la remise des prix

Le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, préside la remise des prix Killam du Conseil des arts du Canada à Rideau Hall, et continue à présider jusqu’à la fin de son mandat comme gouverneur général en 2017.

2013

CBC met en vedette les gagnants

Paul Kennedy, animateur de IDEAS à la radio CBC, participe au colloque Killam et débute ses entrevues avec les titulaires des prix Killam du Conseil des arts du Canada. La nouvelle animatrice du programme, Nahlah Ayed, continue la tradition en 2019.

2015

Un prix Nobel en physique pour un lauréat du Prix Killam

Le Dr Arthur B. McDonald, titulaire du prix Killam du Conseil des arts en 2010 (sciences naturelles) et de la bourse de recherche Killam du Conseil des arts en 1998, reçoit le prix Nobel en physique.

2017

Les Fiducies Killam célèbre son 50e anniversaire

Le jour de son 50e anniversaire, la dotation Killam s’élève à 460 millions de dollars. L’étude de l’impact du financement des Fiducies Killam est publiée. George Cooper quitte son poste de fiduciaire après 34 ans de service (dont 24 ans comme fiduciaire principal), représentant la plus longue durée d’un mandat comme fiduciaire de Killam.

2018

Nouveau prix annoncé

L’Université d’Alberta lance le nouveau prix Killam Accelerator Research Awards d’une valeur de 75 000 $ par année. Ce prix fait suite aux recommandations de l’étude de l’impact de 2017 et a pour but de cibler un groupe de chercheurs dignes de reconnaissance moins bien desservi.

Le Présent

2019

La Dre Brenda Milner fête son 100e anniversaire

La Dre Milner occupe le poste de professeure Dorothy J. Killam (en neurologie et  neurochirurgie) au Neuro depuis 1993 et continue son excellent travail de mentor.

2019

L’ancien gouverneur général préside la cérémonie

Le très honorable David Johnston, ancien gouverneur général du Canada, devient le président honoraire de la cérémonie de remise des prix Killam du Conseil des arts du Canada.

2020

Les Fiducies Killam préconise ses principes fondamentaux

Les Fiducies Killam relance sa vision, sa mission et ses valeurs afin de rappeler au monde entier qu’elle vise l’excellence en recherche, l’innovation, l’humanité et la collaboration multidisciplinaire.

Les 50 prochaines années

2021-2025

Un lauréat de prix Killam met au point un vaccin qui sauvera des milliards

Au rythme auquel les lauréats de prix Killam progressent à l’égard de la science médicale, nous prévoyons qu’ils seront en tête de la prévention de pandémies à l’échelle mondiale.

2025-2030

Un chercheur Killam résout les pénuries d’eau à l’échelle mondiale

L’intelligence artificielle est déployée à l’échelle mondiale afin de résoudre plusieurs problèmes, et l’approvisionnement en eau dans le monde est l’un d’importance croissante sur la liste.

drought

2030

Les fonds Killam se propagent dans l’espace

La prochaine frontière pourrait s’avérer à la portée des lauréats de prix Killam qui sont profondément engagés dans les études des cycles supérieurs en astrophysique.

global network

2040

Un titulaire de Prix Killam découvre un remède contre le cancer

Des avancées importantes sont à l’horizon alors que les lauréats de prix Killam continuent à éliminer les obstacles faisant face à la médecine et à la recherche sur le cancer.

2070

Cette forme de vie artificielle espère devenir un lauréat de prix Killam

Imaginez un monde où un robot a acquis l’intelligence, la curiosité, la motivation, la sensibilité au contexte mondial et l’engagement d’un lauréat de prix Killam.

Retour haut de page