Adam-Wei-Tsen-Picture-2024 (1)

Adam Wei Tsen – Bourse Dorothy Killam 2024

Les aimants bidimensionnels, une plate-forme puissante pour le développement de la magnonique quantique

Université de Waterloo

Adam Wei Tsen est actuellement professeur au Département de chimie et à l’Institut d’informatique quantique de l’Université de Waterloo.

Les recherches de M. Tsen sont axées sur l’étude de nouveaux matériaux quantiques afin d’exploiter leurs propriétés exotiques pour des applications dans les technologies de l’informatique et des communications, y compris l’informatique quantique et l’information quantique.

Le développement de la magnonique quantique est actuellement entravé par le manque de matériaux magnétiques disponibles. La catégorie des aimants bidimensionnels (2D), récemment découverte, offre de nouvelles possibilités considérables.

Le projet ambitieux de M. Tsen, l’un des leaders émergents dans l’étude des matériaux 2D, a pour objectif de réussir pour la première fois la génération, la détection et le contrôle électriques des magnons cohérents et des condensats de magnons dans un aimant 2D. Il s’agit d’une étape importante vers le développement et l’intégration de la magnonique quantique 2D pour les systèmes quantiques hybrides sur puce.

Le succès du projet de recherche de M. Tsen peut ouvrir une nouvelle voie de recherche pour la communauté quantique mondiale, qui pourrait ainsi utiliser les avantages complémentaires de différentes plateformes physiques dans une architecture évolutive et de consolider la position internationale du Canada dans les secteurs de l’information quantique et des matériaux quantiques.

Sujet connexe

Retour en haut