A_Ripstein-Resized2

Arthur Ripstein (Sciences humaines)

Prix Killam 2021

Université de Toronto

Arthur Ripstein est un éminent philosophe dont les travaux ont entraîné, chez les universitaires, un intérêt renouvelé pour la philosophie juridique et politique du philosophe Emmanuel Kant, qui a vécu au 18e siècle. Les recherches interdisciplinaires d’Arthur Ripstein touchent un vaste éventail de domaines, dont l’histoire de la philosophie, les théories de la justice, le droit de la responsabilité délictuelle et le droit de la guerre.

Professeur de droit et de philosophie et professeur d’université à l’Université de Toronto, Arthur Ripstein est l’auteur de quatre monographies (et d’une cinquième en cours d’impression), et de plus de 75 essais publiés dans des ouvrages collectifs et revues avec comité de lecture. Il a aussi dirigé ou codirigé la publication de quatre livres et de deux numéros spéciaux de revues savantes. Il a reçu deux fois le Prix du livre de l’Association canadienne de philosophie, pour ses ouvrages Equality, Responsibility and the Law (1998) et Force and Freedom: Kant’s Legal and Political Philosophy (2009). Les travaux d’Arthur Ripstein bénéficient d’un appui continu du Conseil de recherches en sciences humaines depuis 1995, et il a reçu une bourse de recherche Killam en 2016-2018. Un livre d’essais sur ses travaux est paru en 2017, et un autre sortira en 2021.

Tout au long de sa carrière, Arthur Ripstein a diffusé ses recherches auprès du grand public. Entre 1996 et 2015, il a fréquemment contribué à la série d’émissions de radio Ideas sur les ondes de la CBC. Il y a présenté des émissions spéciales sur les thèmes de la coercition, de l’autorité, du paternalisme, de la liberté d’expression et du bien public. Il a aussi été conférencier dans un grand nombre d’universités et d’événements prestigieux. Il a notamment été orateur principal au congrès mondial sur Kant et aux Tanner Lectures on Human Values de 2019, à l’Université de la Californie, à Berkeley, une série de conférences de premier plan sur la philosophie morale et politique. L’ampleur et les retombées des travaux d’Arthur Ripstein sont manifestes : de nombreux autres érudits y font référence dans les revues savantes, tant dans le domaine de la philosophie que du droit, et une multitude de symposiums et événements à l’échelle mondiale ont porté sur ses contributions. Arthur Ripstein a nourri certaines des conversations les plus pressantes de notre époque, notamment celles sur les liens entre la responsabilité individuelle et l’égalité sociale, l’utilisation légitime des pouvoirs publics, et la moralité et la légalité des guerres.

Photo: Karyn Gorra

Sujet connexe

Retour haut de page