Picture-Elaine-Craig -Resized

Elaine Craig – Bourse Dorothy Killam 2024

Approfondir la compréhension des réponses juridiques à la violence sexuelle: examen des procédures policières, judiciaires et de la Couronne dans les affaires d’agression sexuelle

Université Dalhousie

Elaine Craig est professeure de droit à la Schulich School of Law de l’Université Dalhousie et directrice de la recherche à Watershed Legal Projects (anciennement le Canadian Center for Legal Innovation in Sexual Assault Response [CCLISAR], qu’elle a cofondé en 2018).

La recherche de Mme Craig examine comment les décennies de réformes du droit au Canada visant à éliminer les stéréotypes et les pratiques discriminatoires de la législation canadienne sur les agressions sexuelles n’ont pas encore atteint leurs objectifs. Malgré ces réformes révolutionnaires, l’impact sur les taux de signalement, de condamnation et d’attrition ainsi que sur la violence sexuelle même a été négligeable.

Si de nombreuses recherches ont été menées sur le raisonnement judiciaire dans les cas d’agression sexuelle, très peu d’études ont été consacrées au traitement des cas d’agression sexuelle par la Couronne, à la pratique du droit relatif aux agressions sexuelles, à l’enquête sur les délits sexuels ou aux procès pour agression sexuelle en tant que tels. Notre manque actuel de connaissances empiriques crée des obstacles importants à l’amélioration de l’accès à la justice pour les survivants en général, mais en particulier pour les personnes marginalisées en raison de la race, de l’identité autochtone, de la citoyenneté, du capacitisme, de l’identité de genre, de l’orientation sexuelle et de la pauvreté. Pour comprendre pourquoi les réformes du droit n’ont pas abouti et déterminer comment nous pourrions faire progresser les réponses juridiques à la violence sexuelle de manière à obtenir des améliorations mesurables, nous devons en savoir plus sur le traitement des cas d’agression sexuelle. 

En tant qu’éminente chercheuse dans ce domaine qui exerce une influence significative sur de nombreuses institutions juridiques, Mme Brooks-Craig vise, par sa recherche, à améliorer considérablement notre compréhension empirique du processus judiciaire quand il est question d’agressions sexuelles.

Sujet connexe

Retour en haut