David Morgan

Étude des conceptions internationales et locales de la sécurité civile dans les zones de conflit

Université Dalhousie

Bien que la communauté internationale reconnaisse de plus en plus qu’elle « doit protéger » les populations civiles des atrocités de masse à l’intérieur de leurs frontières, une disparité alarmante existe encore entre le discours et la pratique dans le domaine de la sécurité civile.
Pour l’expliquer, on met habituellement l’accent sur les dilemmes et les défis posés par la protection des populations civiles en soulignant les échecs et, dans une moindre mesure, les réussites des approches internationales. On reconnaît moins les connaissances et les expériences des survivants de violences armées, limitant dès lors notre compréhension, à savoir comment, quand et pourquoi les civils survivent aux menaces provenant de leurs environnements.

Afin de combler cette lacune, mes recherches doctorales porteront sur les conceptions internationales et locales de la sécurité civile et plus particulièrement sur les résultats de la conjugaison de ces deux conceptions de la protection civile. En permettant de mieux comprendre les motivations et les idéologies qui sous-tendent les approches internes et externes, mes travaux chercheront à réduire la fracture existante dans ce domaine et à présenter des stratégies de protection mutuellement bénéfiques qui éclaireront les pratiques d’intervention futures.

Que signifie pour vous être lauréat d’une bourse Killam?
Je suis fier d’être le lauréat d’une bourse de doctorat Killam et de poursuivre l’engagement d’Izaak Walton Killam et de Dorothy J. Killam de faire avancer la recherche au Canada. J’ai été inspiré par leur dévouement dans la réalisation de cet objectif et je vais utiliser avec gratitude le soutien et les ressources fournis par les Fiducies Killam pour améliorer ma compréhension de l’action humanitaire et de la sécurité civile à l’échelle internationale et communautaire. Le financement des Fiducies Killam m’a fourni le soutien et les ressources dont j’avais besoin pour mener mes travaux de recherche et a favorisé mon immersion dans le domaine.

Pourquoi avez-vous choisi l’Université Dalhousie?
Ma décision d’étudier à l’Université Dalhousie était principalement motivée par la réputation de l’établissement universitaire. Même si cette université est plus petite que d’autres, elle offre une gamme de programmes de recherche intéressants et palpitants, notamment au Centre for Foreign Policy Studies, à la Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative, et dans le réseau Les enfants et les jeunes dans des contextes difficiles. Mon travail de recherche en collaboration avec ces instituts de recherche, qui cherchent tous à combler le fossé entre la recherche, les politiques et la pratique, a inspiré mes propres études et a joué un rôle important dans mon cheminement universitaire et professionnel.

David Morgan est également détenteur d’une bourse doctorale de la Fondation Pierre Elliott Trudeau, d’une bourse d’études supérieures Vanier, et détenteur honorifique de la bourse en mémoire de Glyn R. Berry en politiques internationales de l’Université Dalhousie.

Sujet connexe

Retour en haut