SUPERNANT

Kisha Supernant – Bourse Dorothy Killam 2023

Reconnaître la souveraineté des données et les droits des Autochtones dans la gestion du patrimoine

Bourse Dorothy Killam 2023

Les recherches de Kisha Supernant remettent en question les fondements de l’archéologie en tant que discipline, invitant à un changement transformationnel de la relation entre l’archéologie, les peuples autochtones et la protection du patrimoine culturel.

Les recherches de Kisha Supernant porteront sur la transformation de certaines structures et pratiques de l’archéologie afin de créer un système de pratiques patrimoniales guidées par les modes de connaissance et d’existence autochtones, en partenariat avec les communautés autochtones des Prairies. Les résultats donneront des exemples de la manière dont la gestion du patrimoine peut être modifiée pour mieux reconnaître la souveraineté des données et les droits des Autochtones.

Les recherches de Kisha Supernant remettent en question les fondements de l’archéologie en tant que discipline, invitant à un changement transformationnel de la relation entre l’archéologie, les peuples autochtones et la protection du patrimoine culturel. En tant qu’archéologue autochtone, Mme Supernant, docteur en archéologie, œuvre à aider les populations autochtones à raconter leur propre histoire au moyen de l’archéologie ainsi qu’à modifier les lois et les politiques actuelles pour qu’elles respectent les droits des Autochtones par rapport à leur patrimoine culturel.

Kisha Supernant étudiera certains des principaux obstacles structurels qui portent atteinte aux droits des Autochtones en matière de patrimoine culturel. L’établissement d’un lien avec les biens et les lieux des ancêtres autochtones qui est centré sur les valeurs de ces derniers est essentiel pour le bien-être des communautés et la vitalité de l’avenir des peuples autochtones. Comme le dit Mme Supernant : « Le récit de nos propres histoires nous permet à tous de mieux comprendre le passé. »

Sujet connexe

Retour en haut