FEBWEBFiander

Maximillian Fiander

Les flavonoïdes et la neuro- dégénérescence

Je m’intéresse aux mécanismes à l’origine de la mort cellulaire dans les maladies neurodégénératives comme la sclérose en plaques, les accidents vasculaires cérébraux et l’Alzheimer, qui partagent des caractéristiques communes, comme la neuroinflammation et le stress oxydatif. Les stress oxydatifs peuvent perturber la production d’énergie et contribuer à l’apoptose (mort cellulaire programmée).

L’apport alimentaire en flavonoïdes, des composés présents dans les fruits et les légumes aux couleurs vives, peut réduire le risque de démence, d’accident vasculaire cérébral et de Parkinson. Les flavonoïdes ont attiré l’attention en tant que composés pouvant servir à réduire la neurodégénérescence.

Mes travaux de recherche visent à étudier les effets thérapeutiques d’une combinaison de flavonoïdes dans des modèles expérimentaux de sclérose en plaques et à comprendre les mécanismes par lesquels ces composés protègent contre la neurodégénérescence et la neuroinflammation. À terme, je souhaite que mes travaux de recherche permettent de mieux comprendre le potentiel thérapeutique des flavonoïdes dans le traitement des maladies neurodégénératives. Au terme de mes travaux de recherche, j’entends poursuivre une carrière en sciences biomédicales comme médecin ou chercheur.

Être un lauréat Killam
C’est un honneur d’être nommé boursier Killam et de faire partie du legs d’Izaak et de Dorothy Killam. Le soutien financier de la bourse Killam me donne la liberté de consacrer tous mes efforts et mon attention à mes travaux de recherche.

Pourquoi l’Université Dalhousie?
J’ai choisi de commencer mes études de cycles supérieurs à l’Université Dalhousie en raison des possibilités offertes par l’université en recherches fondamentale et translationnelle de grande qualité. Le Brain Repair Centre, un partenariat entre l’Université Dalhousie, Capital Health, le Centre de soins de santé IWK et le National Research Council, a vraiment fait de Halifax un pôle important de la recherche neuroscientifique au Canada.

Après les heures de travail?
J’ai occupé différentes fonctions au cours des années comme bénévole dans des hôpitaux locaux de la région. J’ai également été président et vice-président de l’association des étudiants de premier cycle en neurosciences de l’Université Dalhousie. Finalement, la musique et les sports ont toujours joué un grand rôle dans ma vie. J’ai participé à des activités et j’ai fait partie de divers groupes musicaux au sein de l’Université Dalhousie.

Sujet connexe

Retour en haut