Salim Yusuf_Research Photo

Salim Yusuf (Sciences de la santé)

Prix Killam 2022

Université McMaster

Salim Yusuf est un cardiologue et un épidémiologiste reconnu internationalement. Titulaire de la Chaire de recherche Marion-W.-Burke sur les maladies cardiovasculaires de la Fondation des maladies du cœur et professeur distingué en médecine à l’Université McMaster et à l’Hamilton Health Sciences, il est sans aucun doute le chercheur du domaine cardiovasculaire le plus productif et influent du Canada. Il est aussi l’un des chercheurs du domaine médical les plus accomplis à l’échelle mondiale.

Durant ses quarante ans de carrière, Salim Yusuf a eu une influence considérable sur la prévention et le traitement des maladies cardiovasculaires. Ses travaux ont touché des dizaines de millions de personnes partout dans le monde. Boursier Rhodes et diplômé du St. John’s Medical College de Bangalore, en Inde, il a obtenu un doctorat de l’Université d’Oxford, où il a mené des recherches aux résultats novateurs, hautement productifs et annonciateurs de son instinct scientifique.

Les travaux réalisés durant et après le doctorat du Dr Yusuf l’ont mené vers des découvertes qui ont permis de réduire la mortalité chez les personnes victimes d’un infarctus aigu du myocarde. Il a notamment découvert que les bêtabloquants, l’aspirine, les traitements thrombotiques, des antithrombotiques et des inhibiteurs de l’ECA réduisaient la mortalité chez certains patients atteints de cardiopathies, et que leur utilisation combinée réduisait de plus de moitié les décès. Il a aussi proposé de combiner des traitements pharmacologiques pour prévenir les maladies cardiovasculaires, une approche maintenant appelée « polypill ». Avec une série d’études échelonnées sur deux décennies, il a démontré que cette approche réduisait de plus de 50 % les infarctus du myocarde, les ACV et les décès en découlant chez les personnes n’ayant aucune cardiopathie connue. Salim Yusuf et ses collègues d’Oxford ont développé les concepts et les méthodes derrière l’exécution d’essais et de méta-analyses à la fois vastes et simples. Ces innovations ont changé la manière dont les expertes et experts évaluent les interventions dans diverses disciplines, transformé les domaines de l’épidémiologie et des essais cliniques, et jeté les bases d’une médecine fondée sur des données probantes.

Aujourd’hui, le Dr Yusuf mène des études dans plus de 60 pays répartis sur tous les continents habités. Si on le connaît peut-être davantage pour des programmes comme INTERHEART, INTERSTROKE et PURE, l’ensemble de son œuvre a considérablement amélioré le savoir de la communauté médicale sur les causes biologiques, comportementales et sociétales des cardiopathies et des ACV, et sur les approches permettant de les contrôler.

Salim Yusuf a reçu des distinctions prestigieuses de pratiquement toutes les grandes sociétés de cardiologie du monde. Il est titulaire de quatre doctorats honorifiques, a été nommé comme Officier de l’Ordre du Canada, a été reçu à la Société royale du Canada et au Temple de la renommée médicale canadienne, et s’est vu décerner le prix Canada Gairdner. Le Dr Yusuf figure actuellement parmi les scientifiques les plus cités dans le domaine de la médecine cardiovasculaire, et parmi les 20 chercheurs les plus cités de l’histoire dans le domaine de la santé. Il a fondé le Population Health Research Institute, à Hamilton, où quelque 300 chercheuses et chercheurs mènent des études dans plus de 100 pays. Un grand nombre de ces projets ont amélioré la prévention et le traitement d’une multitude de maladies à l’échelle planétaire.

Photo fournie par Hamilton Health Sciences

Sujet connexe

Retour haut de page