Kathleen-Sitter Headshot-jpg

Kathleen Sitter – Bourse Dorothy Killam 2024

Histoires de handicaps, paysages sonores et promenades olfactives : cartographier nos histoires

Université de Calgary

Kathleen Sitter est actuellement titulaire de la Chaire de recherche du Canada en narration multisensorielle dans le domaine de la recherche et de l’application des connaissances et professeure agrégée à la Faculté de travail social de l’Université de Calgary.

Un Canadien sur cinq âgé de plus de 15 ans est handicapé, mais les histoires mettant en vedette les expériences des personnes handicapées et les événements clés sont rarement présentes dans le discours dominant. Dans le passé, les voix des personnes handicapées étaient exclues des prises de décisions qui ont pourtant un impact sur leur vie. Dans le but de trouver des solutions pour créer des sociétés inclusives, Mme Sitter mène des travaux visant à recueillir les histoires et les événements tels qu’ils sont vécus et compris par la communauté des personnes handicapées au Canada.

Le projet de recherche de Mme Sitter aborde cette question par l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet participatif de cartographie des sons et des odeurs, Disability Histories, Soundscapes, and Smellwalks: Putting our Stories on the Map (Histoires de handicaps, paysages sonores et promenades olfactives : cartographier nos histoires), qui consiste à collaborer avec des adultes handicapés à Calgary, à Vancouver et à Montréal pour repérer les intersections sociopolitiques et culturelles critiques dans l’histoire du Canada.

Les contributions de Mme Sitter dans ce domaine ont eu un effet significatif sur les droits des personnes handicapées en suscitant, avec succès, des changements législatifs et en améliorant l’éducation du public. En utilisant une approche intersectionnelle, les travaux visent à amplifier la voix des personnes confrontées à des oppressions multiples, en soutenant l’autonomisation par l’autoreprésentation et en soulignant les expériences vécue.

Les  sons et les odeurs seront découverts, enregistrés et racontés par des communautés de personnes handicapées. Les cartes sensorielles seront accessibles en personne ainsi que sur une application. Les gens pourront ainsi vivre les histoires au fur et à mesure qu’ils se déplacent dans les trois villes et dans le paysage canadien. Une plateforme accessible et créative dévoilant et amplifiant les expériences des personnes handicapées garantira la préservation d’histoires canadiennes importantes qui mettent l’accent sur les voix des personnes handicapées dans la culture canadienne.

Sujet connexe

Retour en haut